– Conseil municipal du 27 juin- Intervention suite à mon installation.

29 juin, 20135:48 @

1


– Conseil municipal du 27 juin- Intervention suite à mon installation.

Intervention suite à mon installation au conseil municipal d’Asnières (Séance du jeudi 27 juin 2013)

Merci Monsieur le Maire pour votre accueil.

Mesdames, Messieurs, bonsoir,

Je suis très heureux de pouvoir de nouveau participer à la vie de notre ville au sein de ce conseil municipal. Je souhaite saluer caroline DELAMARRE qui, n’habitant plus notre commune,  a jugé ne plus pouvoir assumer pleinement sa tâche de conseillère municipale, et a  pris la décision respectable de cesser sa mission.

Dans ce conseil, j’ai malheureusement conscience qu’en cette période pré-électorale, les stratégies et les interventions de beaucoup risquent d’être orientées dans l’optique des municipales. Cependant pour ma part, je continuerai, au sein de ce conseil, comme je peux le faire à l’extérieur avec la formation politique Réinventons Asnières dont j’assure la présidence, de faire de la politique différemment, c’est-à-dire avec pragmatisme et lucidité dans le cadre de la recherche de l’amélioration du quotidien de tous les Asniérois et de l’ensemble de nos quartiers.

C’est pourquoi, Monsieur Le Maire, dans l’enceinte de ce conseil, comme à l’extérieur  je ne dresserai  pas un bilan cataclysmique de votre gestion, ni un bilan angélique mais tout simplement réaliste.

Toujours tout condamner ou rejeter car proposé par l’autre camp est un non sens, personne ne peut se prévaloir d’avoir le monopole des bonnes idées, ni des bons choix.

 Alors certes, sur de nombreux dossiers, les orientations, que vous prenez, ne me conviennent pas  car elles ne vont pas, selon moi, dans la bonne direction et ne sont pas à la hauteur d’une ville comme Asnières,  c’est pour cette raison que je tenterai d’intervenir afin de défendre des orientations différentes. Et je l’espère, pourquoi pas être entendu sur certaines.

Donc comme vous l’aurez compris, pour moi la politique, loin des manigances et des stratégies politiciennes qui rebutent chaque jour nos concitoyens,  est d’agir avec pragmatisme mais en restant fidèle à ses idées, sans dogmatisme qui conduit indubitablement à l’échec.

 Je souhaite être dans une vision d’avenir pour Asnières, aussi afin de clarifier ma situation au sein de l’opposition, il est bien entendu évident que je ne siégerai pas dans le groupe de Marie-Dominique Aeschlimann.

D’ailleurs une opposition constructive se rassemble, une opposition  persuadée qu’il faut rompre avec certaines méthodes qui appartiennent, comme ceux qui les utilisent, au passé. Il s’agit d’élus et de sympathisants UMP, UDI, DVD et sans étiquette émanant de la société civile. Aussi au sein de ce conseil, à défaut d’être membre d’un même groupe, pour le moment, de nombreux élus d’opposition avancent déjà ensemble.

Enfin et pour conclure, il me paraît essentiel d’entendre aujourd’hui la société civile qui est exaspérée par la classe politique dans son ensemble et par les décisions qui leur sont imposées sans que l’on les écoute.

Pour redonner confiance aux électeurs, pour lutter contre l’abstention, il faut donc plus que jamais faire de la politique différemment, proprement, au plus prés des Asniérois et ne jamais abdiquer sa  conscience à la consigne des partis politiques ou de quelques individus tournés trop souvent vers leur intérêt propre et non vers l’intérêt général.

C’est le sens de mon engagement ! Et ce qui dictera mon action au sein de ce conseil.

Merci.