Encore une nouvelle défaite à Asnières. La reconstruction de la droite Asniéroise est nécessaire !

22 juin, 201212:49 @

0


Encore une nouvelle défaite à Asnières. La reconstruction de la droite Asniéroise est nécessaire !

Sébastien PIETRASANTA a donc été élu. Nous n’avions pas eu de député socialiste sur Asnières depuis plus de 50 ans. Si la conjoncture était clairement favorable à la gauche, ceci n’explique en rien ce nouvel échec de la droite et du centre sur notre commune. La plupart des villes de droite du département ont réussi à tenir malgré cet élan en notre désavantage.

Sur Asnières, le facteur local que nous ne connaissons que trop bien maintenant aura donc été une nouvelle fois déterminant et fatal pour notre camp.

Après cette nouvelle défaite de Manuel AESCHLIMANN lors de l’élection législative sur notre ville, il nous faut donc maintenant en tirer toutes les leçons.

Nombreux sont les ténors politiques qui depuis des mois avaient prévu malheureusement  cette issue locale tout en n’osant pas s’opposer pour diverses raisons à une investiture automatique du candidat sortant pourtant largement contesté et surtout incapable de rassembler.

Il était prévisible que de nombreux électeurs Asniérois ne pourraient se résoudre à soutenir et donc cautionner un candidat dont la façon de faire de la politique n’est plus acceptable.

Nul à droite ne peut néanmoins se réjouir que le PS ait gagné les législatives sur Asnières colombes sud.

Aujourd’hui, après ce nouveau rejet du représentant actuel de la droite Asniéroise, il est maintenant nécessaire de tourner la page et enfin de construire une droite rassemblée, unie et respectueuse de ses adversaires mais ferme dans la défense de ses convictions.

Aujourd’hui, c’est une question de responsabilité politique de la part des personnalités locales afin de reconstruire et de préparer les victoires de demain.

Depuis les élections cantonales, puis les sénatoriales, mon équipe et moi-même, ne cessons de nous battre pour que  l’ensemble de la droite et du centre puisse enfin se rassembler. Notre ambition doit être de proposer une alternative crédible pour les prochaines municipales.

C’est maintenant que l’Histoire d’Asnières peut se réécrire dans le respect de nos valeurs et vers un objectif collectif et non plus personnel.

Thierry LE GAC