Incidents aux 4 Routes à Asnières et réactions du CCQ des hauts d’Asnières.

17 octobre, 20109:40 @

1


Depuis une semaine, les incidents se succèdent sur l’Avenue de la Redoute au niveau des 4 Routes.

Le dernier en date, dont sont témoins de leurs fenêtres de nombreux Asniérois, fait référence à un groupe d’une quarantaine d’individus qui ont attiré les forces de l’ordre dans un véritable affrontement.  Poubelles incendiées, bus de la RATP caillassé, trafic bus de la RATP interrompu sur l’Avenue, confrontations avec les forces de l’ordre …

Lors de la réunion du comité de quartier (CCQ) qui s’est déroulée mercredi soir à l’école Jules Ferry, le problème a été soulevé.  La SOLUTION serait l’arrivée sur le quartier de ‘’correspondants de nuit’’ afin de dialoguer, d’aider à régler les conflits de voisinage. Oui, j’ai bien écrit conflits de voisinage !

Bref, vous l’aurez compris la municipalité est dépassée. Elle se rabat sans cesse sur l’argument ‘’ on ne peut rien faire, ce n’est pas de notre faute …  ».

La municipalité PS semble cependant avoir oublié qu’elle a également des devoirs non négligeables sur la liberté de circulation en toute sécurité que doit avoir les Asniérois sur le territoire de la commune.  Curieusement le maire adjoint à la sécurité était absent alors que les incidents auraient dû provoquer sa présence à cette réunion, un autre maire adjoint lui a fait de la figuration trop occupé à positionner son nom sur la table afin d’être bien vu. Je dois donc bien reconnaître que Monsieur GOMEZ adjoint au maire qui dirigeait la séance, a dû se livrer à un exercice peu agréable, à savoir écouter et répondre sans pour autant avoir de solution à donner. Sans doute une soirée difficile pour lui.

Pendant ce temps, les incidents se poursuivent à Asnières.

A titre personnel, j’avoue que la comparaison entre la gravité des incidents et la solution ‘’indiquée’’ de la municipalité socialiste a confirmé leur incapacité à trouver une solution adaptée. Ceci est inquiétant.

Le préfet a heureusement indiqué, lors d’une réunion qui s’est déroulée début octobre, l’arrivée  prochaine (d’ici 3 mois) d’une brigade spéciale de terrain ayant pour secteur d’intervention des zones délimitées d’Asnières, Gennevilliers et Colombes.  Nous aurons bien entendu, a n’en pas douter, l’éternel jeu de communication de la mairie  afin de s’attribuer les mérites de cette arrivée.

Bref, après avoir assisté aux 2 CCQ du canton Asnières Nord, je ne peux que relever l’absence de réponse face aux problèmes évoqués par les Asniérois présents.  Propreté, tags de plus en plus présents, insécurité, stationnement sauvage, disparition des commerces … Bref une belle réussite de la municipalité socialiste.