Projet d’un immeuble de grande taille, nuisible pour Asnières, ne relâchons pas la pression (suite).

22 février, 201111:32 @

0


Projet d’un immeuble de grande taille, nuisible pour Asnières, ne relâchons pas la pression (suite).

La lettre de réponse signée par le maire socialiste et sa 1ère adjointe aux résidents Mourinoux/Malherbe confirme bien l’existence du projet, de construction d’un immeuble de grande taille, qu’ils souhaitaient cacher aux Asniérois au moins jusqu’aux élections cantonales.

Démasqués, ils tentent de le présenter comme un « schéma directeur qui reste une proposition »,  jolie formule !

Ils nous indiquent dans le courrier qu’une phase de concertation aura lieu en avril, curieusement juste après les élections du 27 mars, est-ce un hasard ?

On peut en effet se poser la question lorsqu’on constate leur façon de procéder sur ce projet.

Ci-dessous, le plan du projet actuel de la municipalité socialiste (L’immeuble est coloré en bleu sur la carte et vue de profil sur la gauche de la photo ci-dessous;  je vous invite à compter le nombre d’étages ! )


Il ne faut donc pas relâcher la pression sur la mairie socialiste si nous souhaitons que ce projet nuisible pour le quartier soit retiré.

Les seules constructions acceptables  sont des immeubles à taille humaine afin de créer un cadre de vie agréable.

Comment peut-on seulement imaginer proposer une construction de très grande taille surtout dans ce secteur déjà pourvu de nombreux immeubles de ce type.

La destruction des gentianes est une chance pour revenir à des constructions d’une taille raisonnable, créer des espaces verts, bref améliorer le cadre de vie …

J’en profite donc pour informer le Candidat PS aux élections de notre canton que ce projet existe bien, lui qui a indiqué, sur son blog, que mon document d’information était mensonger ! (Décidément, il poursuit cette triste façon de faire de la politique !)

Ignorance de sa part (regrettable lorsqu’on se présente dans le canton) ou  volonté délibérée de cacher la vérité aux Asniérois ? Au moins le  voilà maintenant informé et les Asniérois également !

Ne relâchons pas la pression, c’est ensemble que nous pouvons améliorer ce canton. Vous pouvez compter sur moi !