Le n°3 de la gendarmerie débarqué …

Saluons ce serviteur de l’état qui a préféré la conscience à la consigne. En effet, le Général Soubelet a expliqué qu’en 2013 il y a eu une hausse de 4 % de personnes mises en cause par ses services tandis que le nombre d’incarcérations avait «diminué de 33 %».

Malheureusement, servir la France en ayant le courage de dire la vérité devant la commission parlementaire de «lutte contre l’insécurité» n’est visiblement pas de bon ton …

A lire dans le point, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.